Asiaplus-Voyages-Vietnam-Laos-luang-prabang-le-Vat-Mai- Wat Mai Le Wat Mai, typique de l’architecture de Luang Prabang, est également appelé Banpakham. Le roi Anourouth (Anurutha) voulut, en 1796, édifier le plus beau des monastères pour sa capitale, mais il en fut empêché. C’est en 1821 que le roi Manthatourat (Manthaturath), débuta sa construction, ou restauration, pour en faire le plus grand et le plus richement décorés des temples de Luang Prabang. Il fut achevé en 1891, sous le règne du roi Sakhaline (Zakarine], par la construction des galeries est et ouest. C’est là qu’à l’occasion du Nouvel An, le Phra Bang (la statue du Bouddha d’or), est amenée du Palais royal, pour être exposé à la vénération de la population. Selon un rite immémorial, le cortège est annoncé par huit brahmanes en sampot et dolman blanc, précédés de vieux souffleurs de conques. Une statue de Bouddha en émeraude se trouve à l’intérieur rouge et or du bâtiment. Le Wat Mai est la résidence du plus haut dignitaire de l’église bouddhiste lao, le patriarche suprême, que le nouveau régime appelle désormais le président des moines.